Sud Finistère

Cette page sur les radios libres du Sud Finistère est en cours de construction

Cornouaille 101

Projet de radio pirate annoncé sur la région quimpéroise par Jean-Edern Hallier en 1979 et qui n'a pas eu de suite. L'écrivain possédait une résidence familiale à Edern et avait hébergé dans son appartement parisien les premières émissions de Radio Verte.

Radio CGT Pen-ar-Bed

En 1980, l'union départementale de la CGT lance une radio libre qui émet depuis la Maison du peuple à Brest puis à Pont-l'Abbé où les gendarmes tentent de faire cesser les émissions. Cliquez ici pour découvrir son histoire.

Radio Identité (Douarnenez)

A la fin de l'été 1981, l'émetteur de Radio Plogoff a été prêté à Radio Identité, une radio provisoire montée dans le cadre du Festival des minorités nationales à Douarnenez consacré cette année-là à la Bretagne et à l'Occitanie. L'émetteur était installé dans le magasin de disques Alternatives. La station a émis sur 92 mhz du lundi 31 août au 6 septembre.

Radio Côtière (Moëlan-sur-Mer)

C'est la première radio libre du Sud Finistère. Radio Côtière s'installe dès l'automne 1981 sur les hauteurs de Moëlan-sur-Mer. La station, dirigée par Christian Perennou, est autorisée lors des dérogations de novembre 1983 et émet sur 102.2 mhz. A l'antenne, des musiques très diverses, des informations locales, des magazines. Son téléphone est le (98) 39 14 11. Son adresse, une boîte postale, BP 15 à Quimperlé.

Radio Poher (Carhaix)

Radio Poher est née au printemps 1982 à l'inititiative de Bruno Le Manach et de Jean-Yves Le Corre, deux musiciens du groupe Diaouled ar Menez. On trouve aussi dans l'équipe Daniel Cotten, Charlie Grall, puis un peu plus tard Rémy Lhopital. La radio émet dans un premier temps deux fois par semaine, le mercredi et le samedi un programme de deux heures. La radio est installée dans le garage de Jean-Yves Le Corre à Carhaix. Une association est créée, elle porte le joli nom de Les talus ont des oreilles. L'émetteur a une quinzaine de watts (c'est celui de la première Radio Plogoff pirate) mais permet de couvrir la ville. 


Plus de power !

L'équipe grossit peu à peu et à l'été 1982, Radio Poher s'équipe d'un ampli pour avoir plus de power (facile !). La station aménage dans un local municipal au parc du Château rouge à Carhaix. Lors de l'assemblée générale à Noël 1982, une partie de l'équipe claque la porte et s'en va pour créer Media FM qui arrivera sur les ondes le 1er avril suivant !

Le développement de Radio Poher se poursuit. L'émetteur de 100 watts est installé sur le château d'eau avant d'être déplacé sur les montagnes noires à une hauteur de 300 mètres.

En 1985, Radio Poher déménage pour les locaux associatifs de l'école du boulevard de la République. La radio est la première à retransmettre en direct les débats du conseil municipal de Carhaix.

Puis viens le temps des rachats de fréquences. Radio Poher refuse les propositions et s'allie avec Radio Montagnes Noires à Gourin (Morbihan) pour des échanges mutuels de programmes.
Puis, Radio Poher finit par s'éteindre doucement sans jamais se vendre. En 1992, elle ne demande pas le renouvellement de sa fréquence. Le CSA autoriseRadio Montagnes Noires.

Radio Braden (Quimper)

Le projet d'une radio locale privée à vocation culturelle et sociale rassemble la Maison pour tous Léo-Lagrange d'Ergué-Armel, l'association des commerçants du Braden et le groupement d'intérêt économique des halles du Braden. Le dossier reçoit l'aval de la Haute-Autorité et obtient sa dérogation en novembre 1983. Radio Braden peut démarrer en janvier 1984. Sa naissance se fait dans la polémique. Les radios non autorisées pointent du doigt des accointances politiques à gauche.

Radio Oxygène

Radio Oxygène (Quimper FM) a été au début des années 80 la radio la plus écoutée sur Quimper (sondage France-Marketing en 84). Elle a démarré ses émissions sur 104 FM avant de devoir s'intaller sur 102.5. Ses studios étaient au Centre Delta puis rue du Park. En novembre 1983, elle se voit refuser la dérogation et doit cesser d'émettre quelques temps. La radio revient sur les ondes le 10 mai 1984. Elle était présidée par Christian Le Du et dirigée par Robert Bourgin , un ancien kiné. Au programme beaucoup de musique et d'humour, ainsi que des infos présentées par Jean Germain.

Radio Planète (Scaër)

Une étoile filante sur les ondes de Scaër

Cette radio a émis à Scaër sur 99 FM pendant huit mois, de janvier à août 1983. Elle couvrait Guiscriff, Leuhan, Rosporden et Banalec. L'animateur principal de la radio est parti avec le matériel pour l'utiliser lors d'animations commerciales. Un an plus tard, l'affaire est passée au tribunal et l'indélicat a été remplacé. La radio avait déposé un dossier mais n'a pas obtenu l'autorisation d'émettre. Ce qui était alors impossible faute de moyens.

Radio Amigo Vidéo (Laz)

Juste avant l'été 1984, Radio Amigo Vidéo dépose un dossier auprès de la Haute-Autorité et reçoit un avis favorable. La station comptait émettre depuis Laz pour couvrir Quimper. Mais le projet est tombé à l'eau malgré une équipe réunie dans une association Amigo Radio Vidéo, créée le 29 novembre 1983. Son but : "émettre des émissions radiophoniques; promotion de la musique, des sports et de la culture, le tout dans Quimper et sa région."

Radio Activité (Elliant)

Radio Activité à Elliant n'a jamais été active

A l'origine, un responsable de Radio Korrigan dépose une demande auprès de la Commission Galabert. Radio Activité devait émettre d'Elliant. Mais les autorités ont refusé le projet et la radio n'a jamais émis.

Radio Bro Vigoudenn

Pour lire l'histoire de cette radio cliquez ici

Radio Plogoff

Pour découvrir l'étonnante hisotire de cette radio antinucléaire cliquez ici

Fréquence Bleue (Crozon)

La radio de Crozon est évoquée dans une rubrique que vous trouverez en cliquant ici.