RADIO BRETAGNE OUEST

Une parenthèse sur ce site consacré aux radios libres à propos de la radio décentralisée de Radio France.

Début 1982, RBO est dans les tuyaux

Plusieurs mois avant le début de ses émissions la future Radio Bretagne Ouest dont on ne connaît pas encore le nom fait parler d'elle par son budget colossal et son émetteur puissant à Roch Trédudon complété par une série de rémetteurs.

Radio Bretagne Ouest démarre

e mardi 3 août 1982 à 6 h, "Rocamadour", la chanson de Gérard Blanchard, ouvre l'antenne de la nouvelle station décentralisée de Radio France, Radio Bretagne Ouest-Radio Breiz Izel. RBO déboule avec ses jingles dont certains ne resteront pas longtemps à l'antenne. On pense notamment à "Même les bigorneaux écoutent RBO" plutôt moyen. Toujours est-il que le bigorneau quimpérois a eu du mal à se scotcher au rocher brestois. Du coup, RBO a été obligée d'ouvrir un studio "décentralisé" à Brest en novembre 1985.


Le programme du premier jour de Radio Bretagne Ouest

Pour le premier anniversaire de RBO, Radio Nord Bretagne souffle sur la bougie

 l'occasion de l'anniversaire de sa première année sur les ondes, le directeur de Radio Bretagne Ouest, René Abjean est interviewé par Ouest-France. "Nous avons cent mille auditeur, clame-t-il sans toutefois préciser d'où il tient ses chiffres, avec une durée d'écoute de 2 h 30".Il précise qu'au 1er janvier, il y avait sur son territoire (Finistère et les parties ouest des Côtes du Nord et du Morbihan) 70 radios libres. "Nous sommes une radio libre car nous ne touchons pas de subventions directes, déclare-t-il. On y apprend également que les effectifs sont passés de 28 à l'ouverture de la station à 31 et le studio de Brest doit ouvrir à l'automne avec Marc Pennec.


Les programmes

Les programmes de Radio Bretagne Ouest au début de l'année 1983 ci-contre montre que la station réalisait beaucoup plus d'émissions en breton quotidiennes que France Bleu Breiz-Izel aujourd'hui.

Pas d'accord disent les radios libres

Jean-René Le Houerou de Radio Nord Bretagne lui répond quelques jours plus tard dans les mêmes colonnes. Il oublie de préciser que RBO a reçu environ 700 millions de centimes pour son installation et que Radio France et TDF mettent à sa disposition l'énorme installation de Roc-Trédudon. avec une puissance de 10 kw alors que les radios privées ont droit, chichement, à 500 w maximum. Soit 20 fois moins. 700 millions et 10 kw, vive la concurrence !


Le patron de Radio Nord Bretagne l'explique également à ses auditeurs sur son antenne :

En septembre 1985, par souci d'uniformisation avec le réseau des radios publiques dites décentralisées, la radio devient Radio France Bretagne Ouest.

En septembre 2000, l'uniformisation du réseau s'accélère et l'ex-RBO prend le nom de France Bleu Breiz Izel.

Et en 2008, un h vient s'ajouter à Breiz.

Les trente ans de RBO - France Bleu Breizh Izel